Archive for février, 2011

Bruxelles, je reviendrai!

Lundi, février 28th, 2011

Juste 3 street-photos de notre petit WE à Bruxelles.

J’ai une chose à dire: j’y retournerai! Adoré, génial!

On a beaucoup marché et savouré (entre autres) les peintures géantes que l’on découvre sur les murs. On est passés dans une boutique que je zieute de loin depuis des années: Little Circus et sa sélection irréprochable. Nous avons aussi fait une apparition à la AAF( Affordable Art Fair) qui réunissait des galeries d’art du monde entier, présentant des oeuvres affordable – accessibles – à moins de 5000€. Pas d’énorme coup de coeur, mais très chouette pour ‘voir ce qui se fait’, et toujours voir, voir, s’ouvrir l’esprit, s’imprégner.

C’était chouette quoi.

.

Deux nouveaux points de vente en Haute Savoie

Lundi, février 21st, 2011

C’est chouette ça, les boutiques de la région qui soutiennent ma petite marque savoyarde.

Je suis vraiment ravie de compter Au Pays des Miniz parmi les boutiques distributrices.

Cette charmante boutique de ‘mobilier, déco et surprises peu ordinaires pour enfants’ a ouvert ses portes il y a un an, à Annecy, et c’est un succès. Pas étonnant, étant donné la très chouette sélection qu’on y trouve Petit Pan, Bakker, Vilac, Rice, Notsobig, Egmont Toys, Pakhuis Oost et bien d’autres.  Aurélie, qui a monté la boutique, en plus d’avoir fort bon goût, est  bouillonnante d’idées. Elle organise presque tous les mois dans sa boutique des petits ateliers pour les enfants ou leur mamans. Je réfléchis d’ailleurs à un atelier à lui proposer.

Bref, si vous habitez Annecy, vous connaissez déjà, mais si vous passez à Annecy (si vous êtes en quête d’une destination de vacances ou de WE, ne cherchez plus), allez-y!

Au Pays des Miniz

11, rue de la Paix

74 000 Annecy

04 50 32 44 14

Autre boutique très sympa, au coeur de la petite ville de Thônes, à 20mn d’Annecy, sur la route des stations de ski des Aravis, La Clusaz et du Grand Bornand: Piment d’âme. Une boutique pour les femmes qui propose des bijoux, des sacs, des foulards et… les barrettes Little Bohème. Martine qui tient la boutique  fonctionne sur un principe très simple: le renouvellement permanent. Elle fait un max de salons, surfe sur Internet toujours en quête de nouveautés pour sa boutique. On ne sait où donner des yeux, tout est ‘hooo’, ‘haaaa’, enfin, vous voyez quoi!

Piment d’âme

1, rue de la Saulne

74230 Thônes

04 50 10 63 38

.

Les nouveaux tissus in store!

Mardi, février 8th, 2011

Tous les nouveaux tissus sont maintenant disponibles dans la boutique sur les tableaux accroche-barrettes et les tableaux magnétiques.

Alors, c’est lequel votre préféré??

.

Toc-toc-toc

Lundi, février 7th, 2011

« Toc-toc-toc est un petit carnet de notes relatant des moments simples, des suggestions et des idées. Mais surtout de belles et enrichissantes rencontres. C’est par le biais des univers créatifs des personnes qui m’ont gentiment ouvert leurs portes que je m’intéresse à leur cadre de vie. Sophie (rédactrice de toc-toc-toc) ».

Voilà comment commence ce second numéro de toc-toc-toc. Un mag petit format, tout simple et joli qui s’invite chez des créatrices accueillantes. Cette fois-ci, ce sont La girafe verte, Chacha papier et Livette la suissette qui ouvrent la porte de chez elles.  Evidemment, elles ont des intérieurs canons et elles pourraient être ta meilleure copine tellement elles ont l’air so friendly.  On y trouve  des interviews des créatrices (comment en sont-elles arrivées à faire cela? qui? que? quoi? etc.), des photos, des dessins, des idées et même une recette en BD. La mise en page est simple et correspond bien à l’effet carnet de note que Sophie-la-rédactrice annonce en 1ière page (c’est assez bien joué ça). En fait, on passe un bon moment à lire ça au soleil un dimanche après-midi. Voilà ce que j’ai à en dire.

Il coûte 12€ et on peut le trouver ici et le feuilleter .

.

Salon playtime – le bilan

Jeudi, février 3rd, 2011

De retour du salon playtime depuis mardi, l’heure est au bilan!

N’ayant aucune expérience des salons côté exposant, je n’ai aucun moyen de comparaison, ça sera donc un bilan de ‘first-timer’.

Je dirais pour commencer que l’ambiance du salon était vraiment très sympathique. Pas de maxi grosse tête, organisateurs dispos et à l’écoute, aucune pétouille d’organisation de mon point de vue. Bref, ça coule, sans stress et c’est important. Il s’agissait de la 9ième édition. Le parc floral n’avait jusqu’alors pas été utilisé dans sa totalité. Cette fois ci, pas de cloisons pour cacher le vide, tous les espaces étaient remplis. A quand la liste d’attente pour participer au Playtime comme à Maison et Objets? Je n’ai pas le bilan chiffré, mais la fréquentation ne semble pas avoir été mauvaise surtout le dernier jour, lundi où il y avait beaucoup de responsables de magasins et de personnes de la presse.

Mon stand était très bien placé, proche de l’entrée et près d’une allée. Un stand de 5 mètres tout en longueur où j’ai pu disposer tous les produits sans qu’ils soient trop serrés.

De mon côté, présente pour la 1ière fois, de nombreux curieux sont venus me voir pour découvrir mes collections. Du salon, j’étais la seule à proposer des porte-manteaux et des porte-photos, donc, bien pour moi. Mes tissus un peu rétro vintage semblent avoir beaucoup plu ainsi que les champignons du Jura. Tant mieux! Mais finalement, les commandes portent toujours sur mes sacs de cubes, le produit classique qui est presque sûr d’être vendu. Je pense vraiment qu’il faut que j’étoffe ma gamme de jeux en bois.

Quelques personnes ayant reçu mon mailing sont venues me voir, me remercier pour la petite barrette et prendre le catalogue. J’ai trouvé qu’il y avait énormement de femmes en prospection avec le projet d’ouvrir une boutique en ligne.  Il y en a tellement qui existent déjà… Y a t-il de la place pour tout le monde sur la toile? Beaucoup d’étrangers aussi sont venus me voir: Hollande, Espagne, Italie, Corée du Sud, Israël et la moitié des commandes reçues sur le salon sont étrangères. L’économie semble être repartie plus vite chez nos voisins. J’en parlais avec d’autres exposants: ils semblent avoir reçu beaucoup de commandes de l’étranger. Les boutiques françaises, elles, sont très frileuses et font des commandes minuscules. Elles ne veulent pas de stock, c’est le mot d’ordre!

Ainsi donc, quelques commandes, beaucoup de contacts. Le salon c’est aussi l’occasion d’avoir un retour en direct sur les produits, les prix… Ca fait du bien de sortir de son petit atelier et d’avoir un retour à chaud sur les produits.

Pour finir, un grand merci à mes voisins de salon qui m’ont prêté pince, marteau, petits sablés au chocolat et aide psychologique quand ma table de stand est tombée et a cassé mon vase à bonbons en mille morceaux (c’était obligé, je n’avais rien cassé jusque là): super éditions, colibri and co et fabuleuse factory.

Vous pouvez voir quelques photos en plus sur la page Little Bohème de facebook.