Où il est question de dromadaire et de recyclage

Du bidouillage maison hyper facile pour faire 2 bavoirs  très hot  à partir de vieilles serviettes récupérées chez ma grand mère qui ont servies sur 3 générations et que je ne pouvais pas jeter parce qu’elles me rappellent la bouillie d’avoine, le kig ha farz et les gros BN dans leur emballage jaune.

Deux-trois coups de machine à coudre pour les redimensionner et leur faire un petit revers pour récupérer les petits pois qui s’égarent. Quant au dromadaire et au bus, il s’agit de motifs que j’ai trouvé sur Internet. Pour les transférer sur mes serviettes, j’ai utilisé la technique impression papier de boucher  expliquée ici. En 1/2h c’est emballé. Je suis contente!

Petite note de fin de billet. Vous pouvez constater que les serviettes sont attachées à un joli ‘pomme manteau’. Il s’agit du ‘pomme manteau‘ à peindre soi même de la collection ‘C’est moi qui l’ai fait‘ que l’on trouve dans la boutique. Et celui-ci est bien sûr l’oeuvre de mon petit Martinus de 3 ans..

One Response to “Où il est question de dromadaire et de recyclage”

  1. Polipock dit :

    C’est excellent ton fermoir, j’ai souvent pensé à faire la même chose avec des torchons de ma grand mère, rouges à carreaux avec un élastique pour mettre rapidement autour du’ cou. A mon avis ta technique est plus pratique.

Leave a Reply