Semaine parisienne

Les ‘vacances’ ont été fructueuses pour Little Bohème. Les enfants bien au chaud chez les grand-parents, j’ai pu passer une petite semaine à Paris pour rendre visite aux boutiques de créateurs pour enfants avec ma grosse valise et tous mes produits. J’appréhendais un peu cet exercice commercial. Je trouve qu’à la limite c’est plus facile de vendre les produits des autres. J’ai trouvé l’accueil des boutiques très chaleureux. Chacun(e) a pris le temps de me recevoir, de regarder les différentes collections et de me faire un retour en direct. Le bilan est vraiment positif puisqu’il y aura 6 nouveaux points de vente d’ici décembre. OUF! C’était un bon test dont je sors vraiment ravie!

J’en ai aussi profité pour aller faire un petit tour pour ‘respirer les tendances’ dans quelques boutiques de déco / mode pour enfants: Bonton, Petit Pan, IE et Mushkane par exemple. J’ai aussi pu aller jeter un coup d’oeil au concept store installé dans un ancien garage du 6ième arrondissement: Serendipity (terme anglais, qui désigne le don magique de faire des découvertes inattendues). Les fondatrices, Elisa de Bartillat et Laurence Simoncini sont parties d’une idée simple: concilier le meuble chiné et l’esprit design. Dans leur  atelier, elles réinterprètent chaque objet dans des teintes sobres et subtiles. Elles y restaurent armoires, bureaux, lits anciens… destinés aux chambres des petits et des grands. Privilégiant l’objet en série limitée ou la pièce unique, elles sélectionnent de jeunes artistes et designers selon leurs coups de coeur. Le résultat est top: un mélange des genres irrésistible. La boutique en ligne vient d’ouvrir. Ca vaut le détour..

2 Responses to “Semaine parisienne”

  1. C’est toujours interessant de suivre les premiers pas d’une jeune entrepreneuse ! çà me fait rever tout çà ! j’espère pouvoir me lancer aussi d’ici quelques années …. en tous cas, je te souhaite que cela fonctionne, car tes produits sont vraiment sympas !

  2. Merci Montmartre Chica pour ton message. Je mets beaucoup d’énergie dans mon petit BIZ pour qu’il fonctionne. Le créneau de la jeune maman qui se met à son compte pour vendre ses créas est hyper saturé, c’est pourquoi il faut vraiment être à 100%: pousser les portes des boutiques, décrocher son téléphone pour appeler les magazines, travailler beaucoup pour gagner peu au début… mais quand on s’en donne les moyens, y a moyen! (je crois)

Leave a Reply